Une Parisienne au bout du monde – Aëla Liper

Aëla Liper - Une parisienne au bout du monde

Florence, une parisienne de presque trente ans, a tout pour être heureuse : un job de rêve, un homme séduisant à ses côtés (qui fait baver de jalousie ses copines), une bande d’amis sur qui elle peut compter (surpassant de loin celle de Friends), une famille aimante, etc. Bref, sur le papier, aucune ombre au tableau. Sur le papier, seulement. Florence n’est pas heureuse. Un jour sans prévenir personne, elle quitte tout sur un coup de tête, y compris la capitale. Elle part s’installer au fin fond de la Bretagne où elle découvre une culture et des bretons tout aussi atypiques qu’attachants. Finalement, tout recommencer n’est peut-être pas aussi compliqué qu’elle ne l’aurait cru.

RebelleSéparateur

Feather Wenlock

Tout d’abord, je remercie l’auteure de m’avoir envoyé ce livre en Service Presse !

N’ayant pas eu beaucoup de temps pour lire au mois d’août, j’ai un peu traîné avant de commencer ce roman contemporain. Il s’agit donc de Florence, Parisienne d’une trentaine d’années, qui décide de tout plaquer du jour au lendemain. Elle choisit de fuir son ancienne vie (et surtout son ex) en se rendant à l’autre bout du monde… à Brest, autrement dit.

Côté intrigue, clairement, je ne m’attendais pas à ça. Je pensais qu’il s’agissait d’une romance, or durant deux bons tiers du livre, l’héroïne ne fait qu’emménager, travailler, critiquer la gent masculine, travailler encore… et envisager tous les hommes qu’elle croisera comme de potentiels futurs.
Je dois avouer que l’attitude de l’héroïne a fini par me lasser. Sa manie de critiquer tout et tout le monde m’a agacée. Une adepte des clichés, qui veut en voir partout tout en alimentant celui de la Parisienne… Heureusement que ça évolue au fil du livre ! Les personnages secondaires sont nombreux, on en connaît assez peu plus en profondeur mais ils se révèlent tous plus ou moins intéressants. J’ai d’ailleurs bien aimé ses collègues de stage également, et trouve dommage qu’on ne les ait pas vu davantage.
Le style de l’auteure est toujours aussi simple à lire et fluide. Petit plus pour les descriptions de la Bretagne, ça donne presque envie de prendre des congés… C’est une lecture sans prise de tête, intéressante quand on croit aux signes du destin !

En résumé, une lecture qui aurait pu être mignonne mais hélas, j’ai manqué de feeling avec l’héroïne.

not3Séparateur


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s