Ghosts of Fear Street #12 : Night of the Werecat – R.L. Stine

RL Stine - 12 Night of the werecat

A spooktacular new look for R.L. Stine’s The Ghosts of Fear Street series!

Wendy is excited when she spots the cat charm in Mrs. Bast’s booth. It will be the perfect addition to her cat collection.
But Mrs. Bast refuses to sell it to her. She warns Wendy that it isn’t a cat charm — it is a werecat charm. And it is dangerous.
Wendy doesn’t care. She has to have it. She grabs the charm, throws down some money, and runs.
And that night — at the stroke of midnight — Wendy starts to change…

amazon_topicSéparateur

Feather WenlockVoilà longtemps que j’avais envie d’essayer de lire un livre en anglais. Je ne vois en effet que des avantages à pouvoir lire en version originale, ne serait-ce que pour apprécier le véritable style de l’auteur.
Cependant, c’est un exercice dont j’avais peur, sans doute parce que je prenais le risque d’être confrontée à l’incompréhension, et d’en déduire mon niveau catastrophique dans la langue de Shakespeare… J’ai donc mis un certain temps à me décider, mais après avoir demandé conseil à une experte (qui se reconnaîtra, bisous!), j’ai opté pour un petit roman jeunesse.

Night of the Werecat est donc ma première lecture en VO !
L’histoire de Wendy est assez courte, finalement, le récit ne s’étalant que sur une semaine (environ).
Cette jeune fille de 11 ans porte un très grand intérêt pour les chats – quasiment obsessionnel, même. En avance pour son âge, elle est le souffre-douleur de Nancy, une camarade tyrannique, ainsi que la meilleure amie de Tina.
Elle va se rendre en compagnie de cette dernière à une exposition féline, où elle rencontrera une étrange femme qui refusera de lui vendre un collier – pour lequel elle a eu un réel coup de cœur. Incapable de résister, Wendy subtilisera ce dernier, malgré les mises en garde de la vendeuse…

Alors, concernant ma compréhension, je m’attendais à pire. Certes, je ne maîtrise pas tout le vocabulaire félin, mais je m’en suis sortie avec quelques devinettes. Je ne voulais pas passer mon temps à chercher dans un dictionnaire ou sur le net, donc je me suis contentée de lire, et j’en suis venue à bout, toute seule, comme une grande !

La trame est assez simple et pourtant je me suis laissée guidée sans problème. Plusieurs surprises, quelques sourires… Et une fin inattendue.

Je trouve effectivement que le vocabulaire d’un « jeunesse » est plus adapté pour mon niveau de débutante. En plus, le style de l’auteur promettait de me faire passer un bon moment de divertissement, avec une fin à laquelle je ne m’attendait pas ! Pour vous situer, R.L. Stine a également signé la série Chair de Poule…

En clair, un super roman pour débuter en VO, simple mais efficace et distrayant !

not5

Séparateur


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s