Orgueil & Préjugés

Orgueiletpréjugés

Romance • Drame

2h09 • Sortie en 2005 • Bande-annonce

Dans un petit village d’Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L’arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elizabeth dans des affaires de cœur tumultueuses.
Cette dernière découvre l’amour en rencontrant le bel et aristocratique Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s’ensuivent.

Séparateur

Feather Wenlock

Venant d’achever ma lecture du roman éponyme (retrouvez ma chronique en cliquant ici), je me suis dit qu’il serait judicieux de voir le film alors que les détails sont encore frais dans mon esprit.

Je ne saurais vous dire si c’était une bonne ou une mauvaise idée.

D’un côté, j’ai retrouvé l’élégance du verbe de Jane Austen. Certaines répliques sont même restées intactes, ce qui me fait particulièrement plaisir quand il s’agit de celles de Mrs Bennet. Les décors et robes sont magnifiques, tels qu’on peut se les représenter à la lecture… La musique enrichit le film avec intelligence, proposant par exemple du piano alors qu’il en est justement question dans l’histoire. La lumière et les couleurs sont aussi judicieusement utilisées, sans parler des détails tels que la météo qui ajoutent tantôt à la gaieté, tantôt au drame des situations. Un cinéaste vous en parlera mieux que moi !
J’ai été conquise par les jeux d’acteurs de Keira Knightley et Matthew Macfadyen, ainsi que par les rôles secondaires, tout compte fait. Il me semble que rien ne dénote, chacun occupant parfaitement la place qui lui revient. Seul bémol pour moi : Mr Collins, interprété par Tom Hollander, alors que je ne me le représentais pas du tout comme ça physiquement… ce qui n’enlève rien à la qualité de sa prestation ! Brenda Blethyn et Donald Sutherland, interprétant Mrs et Mr Bennet, sont tout simplement parfaits. Jena Malone (Lydia Bennet) est également excellente.

Et d’un autre côté…
Je sais qu’il est très compliqué d’être fidèle à un roman quand on l’adapte. Aussi, si les scènes sont respectées ici, je trouve qu’on les survole un peu trop parfois. Je me suis clairement dit à plusieurs reprises :  « Heureusement que j’ai lu le livre, sinon je n’aurais peut-être pas compris ça« . J’exagère ? À vous de me le dire ! Le fait est que je ne connais pas l’Angleterre comme ma poche et que tous les noms de villages auraient sûrement fini par m’embrouiller au bout de deux heures de film.
Les relations entre les personnages sont bien moins approfondies, comme on peut s’y attendre, et les pensées d’Elizabeth nous sont étrangères. C’est dommage, parce que je n’ai pas retrouvé sa complicité avec sa sœur ni l’affection qu’elle portait à un certain officier… Autant de détails qui pimentaient l’histoire et relevaient son intrigue.

Je suis donc mitigée parce que j’ai lu le livre, mais j’ai conscience d’avoir tout de même passé un excellent moment avec les Bennet. Ça reste un film beau, émouvant (j’ai lâché une petite larme) et romantique, plein de poésie et non sans humour.

Pour conclure, je dirais que si on veut être pleinement satisfait par le film, mieux vaut ne pas avoir lu le livre… mais c’est prendre le parti de rater de nombreux détails, peut-être parfois au détriment de la compréhension de l’histoire.

not4


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s