Kaamelott #4 : Perceval et le Dragon d’Airain – Alexandre Astier

Le terrible Dragon d’Airain s’est réveillé ! N’écoutant que son courage, le Chevalier Lancelot se lance au galop vers le village menacé pour terrasser le monstre. C’est compter sans l’intervention du Chevalier Perceval, bien décidé à s’acquitter lui-même de cette Quête, secondé par son furet de guerre.



Woooaah.

J’ai adoré cet opus. Pas seulement pour les dessins toujours aussi beaux, l’histoire toujours aussi sympa et l’humour omniprésent. J’ai adoré le message de cet album.
Perceval se révèle sous son meilleur jour, celui de l’homme qu’on prend pour un enfant borné et idiot, et qui pourtant ne perd jamais confiance en lui. Il s’agit d’après moi d’un des personnages les plus complexes de la série, et c’est aussi mon préféré…
Je suis aussi admirative parce que j’ai vu un message derrière les mots, en ayant fait le parallèle avec nos « coutumes » modernes. Je ne saurai probablement jamais si M. Alexandre Astier l’a écrit dans ce but, mais en tout cas, j’applaudis des deux mains !

En clair, ce tome est mon favori de la série, pour le moment !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s