Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire #2 : Le laboratoire aux serpents – Lemony Snicket

Cher lecteur,
Si tu cherches une lecture gentille, je crains que tu n’aies pas pris le bon livre.
Le récit que voici fait sourire au début : un oncle fantaisiste, des reptiles fascinants… Hélas ! ce début est trompeur, et les orphelins Baudelaire vont connaître bien des misères : une odeur détestable, un serpent venimeux, un accident de voiture, un cadenas rétif et le retour d’une personne qu’ils espéraient bien ne plus jamais revoir.
Je me suis juré quant à moi de relater ces tragiques événements, mais libre à toi, cher lecteur, de refermer ce livre et de choisir quelque chose de plus drôle.
Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket



Le deuxième tome des aventures des Baudelaire est totalement dans la même veine que le précédent. Même si, dans le cas présent, on parlerait davantage de déveine. Ha, ha.

On découvre que le comte Olaf encore plus vil que ce à quoi il nous a habitué, et réellement prêt à tout pour récupérer la fortune des enfants… Qui sont d’ailleurs toujours entourés d’adultes naïfs et bornés. Même le bon professeur Montgomery, pourtant très attentif au besoins des orphelins, n’a de toute évidence pas l’oreille prête à tout entendre.

Le rythme est toujours aussi bon, le style très agréable. Le fait que l’auteur s’adresse directement au lecteur renforce le lien de ce dernier avec le sort de Violette, Klaus et Prunille. On se sent concerné par ce qui leur arrive… Malheureusement.

Encore une bonne lecture, et je vais donc enchaîner avec le tome 3 !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s