Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire #6 : Ascenseur pour la peur – Lemony Snicket

Si tu viens de prendre ce livre, un conseil: remets-le en place.

Tout comme les précédents volumes des Désastreuses Aventures, il ne contient que désastres et calamités. De quoi nourrir les pires cauchemars, si bien qu’il serait plus prudent, pendant qu’il est encore temps, de choisir une autre lecture. Au cours de cet épisode, aussi vertigineux que sombre, Violette, Klaus et Prunille Baudelaire vont affronter tour à tour un escalier obscur, un souterrain obscur, un cagibi obscur, deux cages obscures, trois initiales obscures, quatre ou cinq trompe-l’œil et impostures, sans parler d’un repas tout au saumon, ni de divers autres poissons, vrais ou faux.

J’ai fait serment, pour ma part, de relater ces durs moments, afin que le public n’ignore rien des épreuves endurées par ces trois enfants, mais libre à toi, cher lecteur, d’opter pour quelque chose de moins noir. Tu y gagneras sans doute de ne pas t’endormir les yeux rouges.



Encore un tome des Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire englouti. Dans celui-ci, Violette, Klaus et Prunille vont se retrouver dans un appartement gigantesque, avec un couple tout aussi extravagant et ayant un goût prononcé pour les choses à la mode. 
Malheureusement, ils se rendront compte bien vite que le danger rôde toujours, le luxe n’ayant jamais été d’un grand secours face à un comte sans scrupules. 

Cet opus m’a paru plus original que les autres, peut-être parce que, pour la première fois, les enfants s’inquiètent non seulement pour eux, mais aussi pour leurs amis, retenus captifs par Olaf. L’enjeu a changé, et les réactions des orphelins font donc de même. 

Des mystères s’ajoutent aux précédents, et loin de nous éclairer, l’auteur nous perd encore plus en conjectures. C’est intrigant, intéressant, mais bien trop vague pour nous permettre de tirer des conclusions pour le moment. 

J’ai bien aimé ce tome et j’espère que le prochain sera tout autant révélateur, voire davantage !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s