Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire #9 : La fête féroce – Lemony Snicket

Sortis du coffre de la voiture du comte Olaf (fin du tome 8), Violette, Klaus et Prunille se retrouvent à l’entrée d’un parc forain. Là, règne Madame Lulu, voyante de son état, que le comte Olaf est venu consulter. Malgré leur angoisse, les enfants décident de rester ; il leur faut découvrir si l’un de leurs parents est bien encore en vie. Déguisés en monstres de foire, ils se font engager par Madame Lulu… Dense, tout en interrogations et en doutes, pas tendre et pourtant éclatant d’humour, ce tome 9 introduit une question grave : Peut-on vaincre les crapules sans user de leurs méthodes ? Déjà fort tourmentés, les orphelins ne cessent de se questionner à ce sujet…



Et je termine l’année avec – Oh, surprise ! – le neuvième tome des aventures des enfants Baudelaire !

Un tome riche en rebondissements, qui sait remettre de l’huile dans l’engrenage… Les trois orphelins se retrouvent pris au piège entre le bien et le mal, obligés de compter sur leur seul trio pour s’en sortir… Et encore, est-ce vraiment le cas ?

De nouvelles révélations, une piste à suivre, des personnages intéressants et une morale sensée… C’est ce que nous raconte Lemony Snicket, homme de l’ombre au passé trouble (et visiblement, le présent n’est guère mieux !)…

Il me tarde dans savoir plus, surtout que le tome 9 s’interrompt sur un cliffanger… monstrueux. Très bonne lecture !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s